29 mars 2007

Le changement à Gare du Nord est un long couloir

Il est temps que cette campagne se termine. Il est toujours temps d'ailleurs que les campagnes se terminent. Elles sont trop longues. Elles sont de plus en plus longues. C'est un des effets pervers du quinquennat : elles durent cinq ans. Effectivement, dès l'annonce de la nomination de Nicolas Sarkozy au ministère de l'intérieur en 2002, nous savions qu'il entrait déjà en campagne. Et pour cause, l'insécurité ayant été le thème de la campagne, il a saisi l'occasion pour se forger une stature d'homme D'État, parfois assez... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2007

Un départ un peu trottoir

Enfin !Le 26 Mars 2007 pourrait être une date très importante : celle qui ferait disparaître Nicolas Sarkozy du gouvernement pendant au moins cinq ans.Cinq ans sans Sarkozy, ça fait rêver...Il faudra juste que je trouve un autre sujet de blog. Ps : notons tout de même, au passage, et j'espère pour une dernière fois, cette suffisance qui caractérise le candidat UMP à temps plein à qui il suffit " de changer de trottoir" et qui vante sa "Baraka". Et les dialogues ne sont même pas de Michel Audiard!
Posté par 2007sanssarko à 23:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2007

De l'art ou du cochon?

J'ignorais ça. Bon l'affaire a été entamée sous Daniel Vaillant, mais bien évidemment reconduite par le parquet sous Sarko. Pour faire simple, le dessinateur Placid a été condamné à 500 euros d'amende pour avoir représenté un policier en cochon par le biais d'un dessin. Donc dessiner un policer en cochon est visiblement plus grave qu'une caricature de Mahomet. Je croyais que l'excès de caricature était préférable à l'interdiction de caricature. Et , entre nous osit dit, pour arrêter une directrice d'Ecole devant ses élèves,... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2007

Les sondés ne sont pas jetés.

A un mois du premier tour, donc, les sondages nous apportent cette précieuse information : plusieurs scénarios sont viables, et les instituts ne sont pas capables de donner des résultats sur lesquels on peut se fier. Lors que le même jour, pour Ipsos, Sarkozy est à 31% devançant Ségolène de 7 points (54/46 pour le deuxième tour) et que CSA donne égalité 26/26 et 50/50, on se rend bien compte qu'il y a un problème. Qu'un Bayrou, non qualifié pour le second tour monte jusqu'à 57% au deuxième tour face à Sarkozy et 60%... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 17:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mars 2007

LO, le soleil brille brille, brille

A un mois du premier tour, nous n'avons qu'une seule certitude : il y a douze candidats. C'est à peu près ce que j'escomptais il y a 2 mois. A l'époque Bové n'était pas encore candidat, et je pensais que Nicolas Dupont Aignan aurait ses signatures. Mais bon douze candidats ce n'est pas peu, surtout avec 2 trotskistes, 1 communiste, 1 lambertiste, 1 altermondialiste, bref 5 candidats à la gauche de la gauche. Allez expliquer ça à un journaliste étranger ! D'autant que, si l'on regarde les sondages, (ce qu'il ne faut pas trop... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2007

Pire qu'un film de Besson, un livre de Besson

Souvenez-vous de Jean-Pierre Raffarin, citant Laurie comme référence, et invoquant la « positive attitude ».  Cette semaine, nous avons pu remarquer un autre phénomène : la « traîtrise attitude ». Particularité de ceux qui se sont ralliés à cette mode : ce sont des ex-jospiniste. La cible de leurs aigreurs : Ségolène Royal. Commençons d'abord par le sourcilleux Claude Allègre. Quel autre personnage ayant exercé quelques responsabilités dans  la République puisse inspirer aussi peu de respect que lui, outre Douste... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 18:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mars 2007

QCM pour rester en France

Qu’est-ce que l’identité nationale selon Sarko ? Une émission de Pascal Sevran ? Un concert de Johnny Halliday ? Jean-Jaurès, Blum ? ou bien Rivarol ? (pas le quotidien d’extrême droite, hein, juste le contre révolutionnaire), Jeanne d’Arc ? Saint-louis? Les croisades? Voyage au bout de la nuit de Céline ? Belle du Seigneur de Cohen ?  (les deux seules fiches de lecture que l’élève Sarkozy a du faire au lycée). Un pétard en phase terminale de Doc Gynéco ? Un week-end à Disneyland Paris ? Les mots de... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 19:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mars 2007

Au revoir Môssieur, bonjour Madame

En 26 ans, nous aurons connu deux présidents.Le 17 mai 2007, il n’y aura, si tout se passe bien, que deux ex présidents de la République encore en vie.Mon plus lointain souvenir de Jacques Chirac remonte à mes 5-6 ans, il était premier ministre de Giscard. J’ai toujours connu Jacques Chirac.Ce sera ma première élection présidentielle sans Chirac.Et je n’éprouve aucune nostalgie.Ce n’est pas la page de Chirac qu’il faut refermer, c’est celle de cette Cinquième République écrite et maintenue par une... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2007

Décliner son identité c'est le déclin des valeurs de solidarité

Notre Hugo Chavez de droite national nous a gratifiés hier d’un show comme il sait si bien le faire dans l’émission A vous de juger animée par la poilante Arlette Chabot. L’on a vu l’expression d’une connivence entre notre ministre de l’intérieur et le peuple français, les fameux vraies gens, représenté par un échantillon comme il se doit, on est rôdé. Une véritable empathie a semblé s’installer entre Sarkozy et son tout nouveau pote Paulo, « je peux vous appeler Paulo ? ». Et que l’on... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 mars 2007

La supercherie du nouveau super chéri des sondages

Depuis 6 mois on attend la surprise de cette présidentielle. Parce que, paraît-il, c’est une sorte de rituel immuable, les français sont d’incorrigibles farceurs qui décident de voter comme bon leur semble. C’est pour cela que tous les yeux sont rivés vers la montée spectaculaire de François Bayrou dans les sondages. La surprise, dit-on, c’est lui. Pourtant le scénario était prévisible depuis plusieurs mois. Sa croisade contre TF1 et l’ « establishment » dont il fait pourtant partie,  à une époque ou le PS et l’UMP... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 19:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]