28 octobre 2006

François Bayrou : l'extrème centre qui se veut hors milieu.

Longtemps François Bayrou nous a fait rire. Le bus au colza, la marionnette des guignols, le positionnement inaudible au centre en faisait  un personnage certes sympathique, peu dangereux, mais aussi peu crédible.Puis il y a eu la baffe donnée au chapardeur de poche, un regain d'attention et au final un 7% au premier tour des présidentielles, ce qui n'était pas ridicule. A l'instar de Sarkozy, Bayrou a, pendant ces 4 dernières années, tout fait pour préparer les élections de 2007, se construire une image de présidentiable et... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 19:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 octobre 2006

Ségo s'était fait une ligne de coach

J’aime bien les débats. Même s’ils sont entre candidats du même bord. Même si l’enjeu est rudement important, vu qu’il s’agit à terme d’envoyer un homme ou une femme combattre et battre un adversaire dangereux. J’aime bien mesurer les argumentations, j’adore être surpris par l’explication des thèses, je goûte sans déplaisir les tics de rhétorique, je fond devant une phrase assassine ou une remarque habile. C’est terrible, je ne devrais pas, ce ne sont que des hommes politiques qui font du marketing, entends-je déjà. Bah oui,... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 octobre 2006

22 vl'a le flic!

Ça y est, nous savons qu’il n’y aura pas de nouveau un 21 avril en 2007, étant donné que le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu… le 22 ! Dans 6 mois donc, quasiment jour pour jour, nous connaîtrons les deux survivants de cette compétition qui s’annonce âpre et rude. Ce sera très certainement l’élection la plus féroce depuis 1981, peut-être même de toute la cinquième république. À cela plusieurs raisons. La première est la sensation de hold up qu’a provoqué le fameux 21 avril. Le combat, qui pourtant... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2006

Ne pas redoubler avant le passage en sixième

Quand on veut remettre la démocratie au goût du jour, les idées neuves ne sont pas toujours les meilleures. Plutôt que de surveiller les élus par un jury populaire comme l’a proposé hier Ségolène Royal il faudrait mieux se pencher sur les institutions. Et sur ce point, il serait temps que la préférée des sondages, mais aussi les autres candidats socialistes, s’inspirent des propositions d’Arnaud Montebourg, de celles qu’il a fait avant son ralliement opportuniste. Que le Président de la République soit limité à 2... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 14:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 octobre 2006

La répression. What else?

Dans Le Parisien de ce matin, était relatée la rencontre entre le Ministre de l’Intérieur et des acteurs de la vie locale en banlieue dans les locaux du journal. Une fois de plus était revendiquée la seule méthode chère aux yeux de Sarkozy : la répression. Il ne fait pas bon être policier par les temps qui courent. Non seulement on risque de tomber dans les guet apen, de se faire sérieusement amocher tous les jours, de subir des quolibets humiliants, le tout pour un salaire de merde, mais, en plus, on est obligé de subir... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 16:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 octobre 2006

Un doc de Rotman sans filtre

J’ai eu l’occasion de voir le documentaire de Patrick Rotman qui passera sur France 2 lundi et mardi prochain et qui retrace à grand coup d’images d’archives et d’interviews de proches collaborateurs et d’autres personnalités le portait de Jacques Chirac. Je ne saurais que trop conseiller de vous planter devant la chaîne de service public, en prime time qui plus est, pour savourer le parcours sinueux de notre Président de la République. Qui a lu cette année la Tragédie du Président de Franck Olivier Giesberg et Le... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 17:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 octobre 2006

Dominique, Laurent: tous égaux devant Sego?

Hier, donc j’ai assisté au débat des 3 prétendants socialistes à la candidature présidentielle. Pour ce faire, je me suis rendu à ma section, non que je ne possède pas le câble, mais plutôt pour tâter « l’ambiance ». Auparavant j’avais regardé « N’ayons pas peur des mots » avec trois représentants de Dominique, Laurent et Ségolène, respectivement Cambadélis, Huchon et Boutih. Ce mini-débat commençait a être un peu « enlevé » et présageait une foire d’empoigne pour le grand oral. Il n’en a rien été comme vous le savez.... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 14:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 octobre 2006

La présidence lui irait-elle bien, Autain?

Étant donné que la blogosphère bout actuellement sur Ségolène et les débats, Sarko et ses talons, Madame Royal contre la réserve d’éléphants, le petit Nicolas contre les vilains chiraquiens, je me suis dit qu’il était temps dans ce blog de parler un peu du reste de l’échiquier politique. (A dire vrai, lorsque j’ai vu le terme de « Segocide » sur un blog, je me suis dit, que peut-être on commençait à pousser le bouchon un peu loin). Un jour aussi, on parlera ici des idées et des programmes. Si, si, promis. En attendant,... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 17:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 octobre 2006

Ainsi gît ce quart de siècle écoulé sans destin

C'est la première fois que je lis du Giscard. J'ai même pas eu mal. Dans ce troisième tome Du Pouvoir et la vie, notre cher Valéry relate les trois dernières années de son septennat, de 1978 à 1981. Ça tombe plutôt bien, je possède encore quelques souvenirs assez tenace de cette époque, en dépit du jeune âge que j'avais. Et, de fait, de nombreuses images me sont revenues, c'est tout juste si je ne voyais pas le logo de l'INA apparaître en surimpression. Première particularité du livre, Giscard raconte comme si lui et les lecteurs ne... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2006

La mort du vilain à Périgueux?

J’ai eu le courage de regarder une bonne partie du discours fleuve qu’a donné le président de l’UMP hier à Périgueux. Dans une sorte de tentative de réconciliation avec l’aile chiraquienne de son parti, mais aussi pour redorer son blason auprès de l’opinion publique, Nicolas Sarkozy s’est amusé à parcourir tout l’échiquier politique en distillant moult promesses et en insufflant des envolées lyriques tout aussi boursouflées que vaines. Ainsi, Sarkozy veut récupérer le mot « Travailleur », qu’il oppose aux « assistés... [Lire la suite]
Posté par 2007sanssarko à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]